Guadeloupe

Sur la trace des anciens à Petit canal sur le site des Marches des Esclaves

Le regard à l'horizon, on s'imagine ici des bateaux chargés d'esclaves provenant des autres continents.

Ce chemin comme un symbol de leurs long chemin à parcourir

 

et

 

en fin, ces marches comme un dur labeur.

Cette église qui surplombe, qui nous rappel bien l'article 2 du code pénal appliqué sur ces gens ( le code noir ) :

 

Article 2 :

Tous les esclaves qui seront dans nos îles seront baptisés et instruits dans la religion catholique, apostolique et romaine. Enjoignons aux habitants qui achètent des nègres nouvellement arrivés d'en avertir dans huitaine au plus tard les gouverneur et intendant desdites îles, à peine d'amende arbitraire, lesquels donneront les ordres nécessaires pour les faire instruire et baptiser dans le temps convenable.

 

Certes ils étaient peut être Muslims, Anémistes mais certainement pas Chrétiens.

Et l'islam du 1er homme (Adam) à nos jours qui libère l'homme de l'avilissement, l'asservissement ou même l'adoration de l'homme vers l'adoration d'Allah, la vraie liberté sous l'autorité d'aucun autre que Lui.